Il y a bien souvent à chaque fois, un cas particulier, pour négocier un salaire, mais je vais vous parler des généralités qui seront pour vous une source de compréhension.

Après quelques années, en ayant travaillé dans la même entreprise et sans avoir recherché de poste, on peut très bien se sentir au dépourvu face à la question : Quelles sont vos prétentions de salaire ? On a envie de répondre le MAX ! Seulement voilà, si vous demandez une somme trop élevée ou trop basse, vous ne serez pas pris au sérieux même si vous avez les compétences requises. Savoir négocier son salaire, c’est tout simplement connaître sa valeur sur le marché de l’emploi. Je vais vous présenter une méthode pour savoir comment négocier son salaire.

Pour commencer, il faut faire une étude de marché sur votre poste actuel et sur le poste convoité.

Pour cela, vous allez faire une recherche dans les principaux moteurs de recherche des sites d’emploi pour y trouver des annonces avec l’intitulé de votre poste actuel ou approchant ainsi que sur le titre du poste pour lequel vous avez posé votre candidature. Il y aura un certain nombre d’annonce avec un niveau de rémunération. Vous pouvez ainsi comparer et vous ajuster en fonction de l’ensemble des facteurs d’évaluation comme : le nombre d’année d’expérience demandé, les diplômes requis, les compétences nécessaires voir indispensables, l’environnement de travail et la taille de l’entreprise. Vous pourrez constater aussi, qu’en fonction du nombre d’annonce, il y a une forte demande pour ce poste ou pas.

 

Ensuite, vous pouvez rechercher sur le web et sur les sites des fédérations professionnelles :

Le Syntec par exemple, pour les métiers du consulting, il y a un certain nombre d’études qui vous donnerons une fourchette de rémunération en fonction des métiers, des années d’expérience et de la région aussi.

 

Ensuite, comparons ce qui est comparable :

La différence entre votre poste actuel ou votre dernier emploi et le poste à pouvoir.

Les bonnes questions à se poser sont : Est-ce qu’il y a les mêmes avantages ? Est-ce qu’il y a des contraintes ? Est-ce le même temps de travail ? Est-ce qu’il y a beaucoup de déplacements ? Est-ce qu’il y a des astreintes ? Quel est le nombre de jours de congés ? Est-ce qu’il y a des primes en fonction des bénéfices de l’entreprise ?

Il est nécessaire de bien calculer tous ces paramètres, car ils sont à prendre en compte dans le calcul global de la rémunération annuelle brut. Pour comparer ce qui est comparable et faire un choix bien étudié. Aussi, pour une personne qui est déjà en poste, vous pouvez voir si vous êtes payé au niveau du marché. En général, on dit que l’on quitte son entreprise pour un meilleur salaire.

 

La négociation de salaire :

La question de la rémunération peut-être posé dès le premier entretien téléphonique de sélection par la chargée de recrutement. Le montant du salaire est toujours exprimé en brut et annuellement. Dans ce cas, mieux vaut répondre du tac au tac, si vous voulez avoir une chance d’être retenu pour le premier entretien. Ce que je conseille à mes clients, c’est d’indiquer une fourchette de rémunération qui varie de 5K à 8K en fonction de la situation.

Exemple : actuellement je suis à 45K et comme vous le savez, en général on part pour le mieux, je souhaite une rémunération entre 50K et 55K.

En règle générale…

L’entreprise qui souhaite avoir un premier entretien avec vous s’assure que vous êtes à peu près dans le budget, le montant restera à affiner. Vous devez laisser la question de la rémunération aux mains du recruteur, ne posez pas la question, laissez venir cette question.

Suivant le poste…

Il peut y avoir entre 3 et 5 entretiens avec différents interlocuteurs, si cette question arrive avant que vous ayez rencontré votre N+1, c’est-à-dire votre manager, vous pouvez toujours dire : A ce niveau de sélection, et d’après les éléments que j’ai jusqu’à présent, je préfère attendre mes prochains entretiens pour vous donner un montant. Et vous pouvez poser la question : par contre, si vous pouvez me donner le budget alloué pour ce poste cela me donnera une idée. Si la personne insiste, donner lui un montant qui restera à affiner.

Nous arrivons au moment crucial…

Vous êtes avec votre N+1 ou le Directeur Générale de l’entreprise, c’est-à-dire ceux qui détiennent le budget pour le poste. Avec les différents entretiens dans cette entreprise, vous avez recueillis tous éléments d’information vous permettant d’évaluer votre charge de travail, les compétences demandées, le niveau d’expérience. Vous avez pris la température par apport à votre profil, s’il est très demandé pour une compétence spécifique ou pas, pour l’apport d’un nouveau client, pour l’apport d’un nouveau processus, pour l’apport d’un savoir particulier qui pourrait être une valeur ajoutée pour l’entreprise. Tous ces éléments pris en compte couplés à une étude de marché pourront vous signifier quelle fourchette haute ou basse vous pouvez demander.

Donc, en rappelant, la définition de poste et en additionnant la plus-value de votre candidature pour l’entreprise, vous pouvez donner votre montant.

Ensuite, beaucoup d’autres facteurs viennent en ligne de compte pour le niveau de rémunération et votre capacité à négocier. Le fait que vous soyez en poste ou pas, plus le temps passe sans activité professionnelle et plus vous n’êtes pas en force pour négocier. Le fait que ce soit une petite moyenne ou grande entreprise ou une entreprise du CAC 40, ou des grilles de salaires peuvent être figées.

Pour conclure :

Si vous êtes dans un processus de recrutement avec un cabinet de recrutement ou un chasseur de tête. Pour la question du salaire,vous êtes entre de bonnes mains. En effet, le consultant en recrutement est rémunéré en fonction de votre niveau de salaire brut, donc plus votre rémunération sera haute, plus le cabinet de recrutement pourra facturer son client. Une bonne chose pour vous !

Si vous avez besoin d’un accompagnement pour négocier votre salaire, contactez-moi !

Le lien de la vidéo : Comment négocier son salaire ? | Entretien d’embauche. https://youtu.be/3Ws8J5Y2Juw