On n’y pense pas assez mais l’entretien téléphonique de présélection est le sésame, l’examen de passage pour un entretien d’embauche. Vous devez vous y préparer au même titre qu’un entretien d’embauche complet.

Voici des éléments de réponse pour passer le cap de l’entretien téléphonique de présélection.

 

Imaginez une personne qui a déjà sélectionné une quinzaine de CV pour ne retenir que 5 candidats pour un entretien d’embauche, elle prend son téléphone et appelle toutes les personnes les unes après les autres. Dès que les 5 candidats sont retenus, il y a très peu de chance pour qu’une possibilité s’ouvre à nouveau. Le temps et la réactivité sont des points non négociables pour obtenir un ticket d’entrée. Dès que le quota est rempli, les jeux sont faits. A vous d’être à la hauteur.

 

Première clé : le timing

Lorsque l’on recherche un emploi, il faut toujours être prêt à répondre au téléphone et être capable de se conditionner dans l’instant pour être opérationnel pour un entretien téléphonique de présélection, et ce jusqu’à 20H le soir. Pour les personnes déjà en poste, c’est la même chose, le recruteur sait si vous êtes déjà en poste donc il comprendra très bien si vous lui dîtes : je ne suis pas disponible pour le moment, mais je peux vous rappeler dans 10 minutes ? Le tout c’est de décrocher le téléphone et de rappeler le plus rapidement possible… Vous le voulez ce poste ? ou pas ?

 

Deuxième clé : l’énergie

L’énergie, peu importe dans quelle situation vous êtes, vous devez être capable de vous motiver dans l’instant pour avoir une énergie positive avec une voix claire et confiante. C’est quelque chose qui peut se travailler…

 

Troisième clé : le contenu

Le contenu de l’entretien. Cela peut-être un chargé de recrutement qui vous appelle, une personne qui débute ou un recruteur expérimenté ou un manager… A vous de vous adapter. C’est un appel pour valider certaines informations en rapport avec votre CV, un diplôme obtenu, un niveau de compétence ou autres… C’est aussi pour avoir un premier avis sur votre personnalité, entendre la façon dont vous vous exprimez, si vous êtes plutôt clair et confiant, hésitant, dynamique… C’est pour valider un niveau de salaire demandé pour savoir si vous rentrez dans le budget. Soit vous rentrez dans les cases, soit ce sera un autre candidat.

 

Les questions habituelles sont :

Vous êtes toujours en poste ? Pourquoi voulez-vous changer de poste ?

Dans combien de temps vous pouvez être disponible ?

Combien de temps dure votre préavis, est-ce que c’est négociable ?

Depuis combien de temps vous cherchez un emploi ?

Quel sont vos prétentions salariales ?

Il peut y avoir une question technique du type, est-ce que vous savez utiliser tel logiciel ou avez-vous la certification x25 ?

Cela peut-être aussi : pourquoi vous avez postulé dans notre entreprise ?

L’entretien téléphonique de présélection dure généralement entre 3 et 10 minutes. Vous devez vous adapter à votre interlocuteur. Peu importe s’il a de l’expérience ou pas, si c’est en direct avec l’entreprise ou si c’est un cabinet de recrutement. Une seule chose à retenir : c’est le premier ambassadeur de votre candidature, à vous de jouer !

Le lien de la vidéo : L’entretien téléphonique de présélection | Entretien d’embauche – https://youtu.be/wt8cSLuVKAE